Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Retroplay80

Le Foot rétro des années 80, recrée et rejoué sur PES. Un hommage à l'âge d'or du football. Mes idoles sont toujours là !

Publié le par retroplay80

Derby2.jpgForce est de constater que ce derby se présente mal pour L'OL, qui voit désormais les Stéphanois revenir en trombe dans ce championnat, si bien que désormais, les Lyonnais ne sont pas du tout favoris, alors qu'ils auraient pu l'être il y a quelques journées de cela, ou les Stéphanois trainaient leur misère en milieu de tableau, et que Lyon jouait les troubles faits avant de rester sur 2 matchs sans victoire, dont un dernier nul à domicile assez inquiétant face à Bastia ou les gones n'ont pas existé.

Pendant ce temps, les verts ont remis les pendules à l'heure, tout d'abord en n'encaissant plus aucun but depuis la 4ème journée face à Sochaux, tout en ayant la bonne idée de soigner aussi son goal average, portant sa différence de but à +7, avec 10 buts marqués pour 3 encaissés.

Pour L'OL, c'est l'équilibre, avec 6 buts marqués pour 6 encaissés, mais ce qui interroge le plus, c'est l'efficacité toute relative du trio qu'on annonçait magique du côté de Gerland entre Nikolic, Chiésa et Emon. Si Nikolic s'est déjà illustré, Albert Emon est pour l'instant assez discret. Un discrestion qui devra se muer en audace pour espérer faire un coup à Geoffroy Guichard, face à une équipe Stéphanoise qui redevient au fil des rencontres LA machine à gagner qu'elle était la saison dernière.

 

imagesCAVEAGT3.jpgBENNY NIELSEN, ENFIN !

Arrivé cet été dans le forez, on commençait à se demander si la recrue Danoise en provenance d'Anderlect nétait pas un mirage.

En effet, inexistant lors des matchs de préparation, puis muet jusqu'à la 3ème journée, il s'est enfin mis en route à Sochaux pour le compte de la 4ème journée, à l'image de l'équipe Stéphanoise.

Buteur biensûr, mais aussi passeur à l'occasion, de matchs en matchs, Benny Nielsen s'avère être à la hauteur des attentes placées en lui.

Le derby qui s'annonce, devarit être l'occasion pour lui de briller, ce qui ne sera pas le cas de l'autre recrue estivale, Raoul Noguès qui lui est toujours aussi transparent depuis le début de la saison, et devrait en faire les frais au profit de Laurent Roussey.  

 

 

imagesCAA2WV6P.jpg

NIKOLIC, L'INDISPENSABLE !

Même si le recrutement Lyonnais en se portant sur albert Emon avait pour vocation à compléter et soulager Nikolic sur le front de l'attaque, on constate depuis le début de saison que le buteur attitré du club reste Nikolic lui même, rendant sa présence indispensable dans le onze de départ.

Cependant, L'OL ne marque pas beaucoup, avec seulement 6 réalisations en 8 matchs, misant peut-être trop sur une Niko-dépendance.

Emon et Chiésa jouent effectivement un rôle d'animation offensive, mais il est vrai qu'on attendait beaucoup plus d'albert Emon en terre Lyonnaise.

 

 

 

 

Commenter cet article

A LA UNE !

La Saison 1983/84, Division 1 & 2 + Coupe de France sur PES 2020/PC. Diffusée chaque Samedi sur ma chaîne, à la manière des anciens Téléfoot des années 80.

 

Coupe d'Europe, Saison 1983/84 sur PES 2018/PC. Diffusée sur ma chaîne les Mercredis 

concernés par la Coupe d'Europe, via une émission "Soir d'Europe".

Tous les buts de cette saison sur ma chaîne Retroplay80 - YouTube

Catégories

Articles récents

PROJETS A VENIR !

Pour la période 2022/2023, la saison 1984/85 viendra succéder à l'actuelle saison 83/84 en cours. La licence sera élargie, avec en plus de la D1, de la D2 et de la Coupe d'Europe, le Calcio Italien, les buts étrangers Anglais, Allemands et Espagnols, et les matchs de l'équipe de France seront ajoutés. Les informations seront communiquées prochainement.

 

Hébergé par Overblog